J'Y ETAIS, JE M'INCRUSTE

« J’y étais, je m’incruste » interroge le rapport à la photographie familiale et l’exacerbation contemporaine du medium photographique. Dans cette série, on traite le portrait et l’autoportrait comme une représentation d’archétypes temporels. On détourne de vieux négatifs et s’incruste in situ de manière absurde, incongrue. « J’y étais, je m’incruste », c’est une succession d’images narcissiques, un regard décalé sur le réel, un questionnement sur ce besoin de centrer l’attention sur soi, et d’attester de sa présence en référence à la selfie mania.
« Vers mes 16 ans, mon voisin : un curé m’a donné un petit carton de négatif sur verre du photographe amateur de la famille. Sans me dire le qui, que, quoi, dont, où ? Juste ce carton. Les négatifs étaient plutôt traditionnels : des portraits de la fin du 19ème siècle assez classiques, très peu de vue d’ensemble. Des événements comme la communion et des représentations de famille dans leurs habits du dimanche J’ai commencé à me demander qui était ce photographe dont la seule trace était son ombre portée sur un négatif. A force de me poser des questions, d’interpréter les images et d’essayer d’y répondre, je me suis dit que j’allais me réapproprier cette histoire de famille, ce passé, et cette mémoire inconnue ».
A l’heure où le selfie est devenu la pratique photographique la plus représentative des formes visuelles contemporaines, la série « J’y étais, je m’incruste » constitue une réflexion sur l’égotisme et l’idéologie de l’attestation par l’auto photographie découlant sur la question des fausses apparences et du leurre à toute image.

  • gangsta faith

    ©Gangsta faith

  • god save the queen

    ©God save the queen

  • the place to be

    ©The place to be

  • show must go on

    ©Show must go on

  • peeping Tom

    ©Peeping Tom

  • candid shot

    ©Candid shot

  • mister petanque

    ©Mr Petanque

  • shame on me

    ©Shame on me

  • has been

    ©Has been

  • first class

    ©First class

  • join us now!

    ©Join us now !